Le soutien à toutes les entreprises

Rôle et missions des CCI françaises et de la CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales

Des établissements publics à caractère administratif

Les CCI sont des établissements publics à caractère administratif régis par la loi du 9 avril 1898.
Leurs missions : traditionnellement, le soutien et le développement du commerce de proximité et des entreprises de services, l’appui individuel à l’implantation et l’extension des entreprises industrielles.

Les CCI sont animées par des membres titulaires, élus par des chefs d'entreprises électeurs de droits. Ils sont aidés dans leur tâche par des membres associés et des délégués consulaires.

L'organisation du réseau se déploie en trois niveaux :

  • 125 Chambres territoriales (CCIT), dont 10 pour les Dom-Tom,

  • 22 Chambres régionales (CCIR),

  • et, au niveau national, CCI de France, située à Paris.

Les mission propres à la CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales

A côté des missions communes à toutes les CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales c’est aussi un centre de formation ouvert aux chefs d’entreprise, salariés, demandeurs d’emplois, apprentis, étudiants, regroupant un CFA, des formations continues, des écoles de langues et de formation aux métiers des fruits et légumes, une école d’ingénieurs en robotique, soit plus de 3 000 personnes formées par an.

L’institution gère une infrastructure de premier plan, le port de Port-Vendres

Dans les Pyrénées-Orientales, la CCI c’est aussi un soutien à des filières :

  • les transports et la logistique,
  • les énergies renouvelables et pôle de compétitivité régional Derbi,
  • le nautisme et Nautéa, technopôle nautique de Méditerranée.

La CCI est naturellement tournée vers le développement de la coopération transfrontalière et s'implique dans le développement d'échanges et de partenariats économiques avec l'Espagne, notamment la Catalogne, et l'Andorre.

La CCIPPO soutient également des associations : associations de commerçants, associations économiques, sportives ou culturelles, par le biais de subventions.

En complément